54226494_p

.

Je rénove les salles de bain suivant le goût des gens. Je n'impose aucun style puisque le propriétaire des lieux a dejà son idée.

Je suis en ce moment à saint Yrieix dans de la rénovation, j'ai déjà installé les radiateurs et une chaudière.

Une partie de l'installation est en cuivre encastré derrière le placo.

L'autre partie est en per encastré dans une chape. En tout 14 radiateurs.

Aucun tuyau n'est apparent, il a fallu donc tout tester à l'air comprimée.

Cette semaine j'installe les sanitaires. WC Meubles douches il y a deux salles de bain. 

Dans cette maison j'ai avec la plomberie effectué aussi les démolitions, c'était des murs en briques enduits de platres saturés d'humidité, les plafonds qui ne ressemblaient plus à grand chose, ainsi que les planchers.

Il n'y a eut qu'une poutre à changer, les autres ont étés débarrassées de leur clous soit à la tenaille soit à la meuleuse 125 mm équipée d'un disque pour couper les matériaux.

Les poutres ont étés poncées à l'aide d'un disque à lamelles grain 40 toujours à l'aide de la meuleuse. Bonjour la poussière, il y a intérêt à mettre un masque.

Le nouveau plancher est constitué de panneaux bois hygro de 19MM d'épaisseur posé sur  des chevrons perpendiculaires aux poutres en chêne. J'ai utilisé pour cela une scie circulaire et une visseuse à placo avec un couple de serrage important . Il faut prendre de la visserie de bonne qualité autoforante torx  pour éviter de faire des préperçages.

Le placoplâtre est monté sur rail M48 et R48 à raison d'un espacement de 40 cm entre chaque rail. Au sol, vu que je n'ai pas de cloueuse  à pétard j'ai mis des chevilles diamètre 8 mm et des vis de 6 mm. La sertisseuse à rails est vite amortie vu le temps gagné. La visseuse à placo est indispensable.

Marc a posé le carrelage au sol au RDC, le parquet flottant à l'étage et l'électricité.